INTERVIEWS

Découvrez les Interviews de Focus Images 45.

Suivez-nous, réagissez et partagez sur :

Luca CALIGO


Pour commencer, présentez-vous en quelques mots
Je suis photographe sur Orléans, je fais principalement des photos avec des modèles.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la photographie et qu’est-ce qui vous a motivé ?
J'ai attendu le numérique car les appareils argentiques étaient très frustrants pour moi : je voyais bien que ce que je faisais n'était pas bon mais comme il fallait attendre de finir une pellicule et qu'elle revienne du laboratoire, il m'était impossible de comprendre pourquoi. Le numérique est formidable pour apprendre, il permet d'avoir le résultat tout de suite et faire un nouvel essai.

J'ai donc commencé à m'intéresser à la photographie en 2004 avec un petit compact numérique A70 de Canon. Je l'avais choisi car il permettait de régler la vitesse, l'ouverture et la sensibilité.

Quelles ont été les étapes importantes dans votre vie de photographe ?
A partir de 2004, j'ai beaucoup expérimenté avec le A70 jusqu'à ce que je comprenne que pour avoir les effets de flou que je voulais il faudrait que je passe à un capteur plus gros.

Je me suis acheter un Canon 30D en 2006, mon premier reflex. J'ai pris le temps de le maîtriser avant de rentrer dans un club photo sur Orléans en 2007. Ce club avait un studio et un portraitiste formidable, Gérard Chesneau, grâce à qui j'ai beaucoup appris. C'est a ce moment que je me suis intéressé à la photographie de modèles.

Depuis récemment, je fais des mariages et je suis en train de monter doucement mon activité.

Quels sont les sujets qui vous plaisent actuellement, et sur quoi travaillez-vous ?
Je suis en train d'étudier la possibilité de diversifier mon activité photo professionnelle : mariage, photo de famille, bébés, enfants.

Avez-vous des projets ou des idées particulières pour 2016 ?
Oui, pour 2016 j'ai principalement deux projets personnels. Le premier est de faire du compositing et d'intégrer les modèles dans des décors miniatures pour créer des univers fantastiques. Le second est une série de photo avec des objectifs old-school afin d'obtenir un rendu vintage.

Quels sont les artistes qui vous inspirent et pourquoi ?
David Lachapelle, pour ses constructions géantes,
Helmut Newton, pour la classe,
Grégory Crewdson, pour ses mises en scènes impressionnantes,
Dans un autre registre, j'aime aussi beaucoup Jacob aue Sobol, un photographe de rue puissant.
Aussi plein d'autres comme Martin Parr pour l'humour, Lui Bolin pour le concept, Nobuyoshi Araki pour le coté déviant, ...

Avez-vous un souvenir d’un shoot photo que vous souhaiteriez partager avec nous ?
Oui, j'ai le souvenir du premier shooting avec Sandra Aubert. C'est une jeune femme magnifique qui pose divinement bien. Avec elle, on se croirait dans un film, il suffit de la laisser faire et de se laisser guider pour capter ce qu'elle propose.

Quel artiste aimeriez-vous que l’on interviewe ?
Luis Photo !

Quel conseil pourriez-vous donner à un photographe qui se lance ?
Apprendre, apprendre, apprendre !

Je suis musicien et ce que j'ai appris avec la musique, c'est qu'avant de monter sur une scène, il faut faire beaucoup de répétitions et travailler ses gammes. Pour la photo c'est pareil, il faut maîtriser la technique pour pouvoir l'oublier et sans cesse essayer de nouvelles idées.

Et un petit mot pour la fin ?
Have fun !

Partager l'Article sur :

 

Dernières News du Blog

Frédéric SAGOT
Illustrateurs Interviews

Frédéric SAGOT

Luis Photographe
Photographes Interviews

Luis Photographe

Seti
Tatoueur Interviews

Seti

Anaele CHEROUX
Photographes Interviews

Anaele CHEROUX

Plume Mécanique
Modèles Interviews

Plume Mécanique